Crimes policiers contre jet de feuilles mortes

« Fou mais vrai : la police poursuit un manifestant pour jet de feuilles d’origine végétale« , c’est le titre d’un article publié par le site Reporterre sur le procès d’un militant anti-éolien à Rodez.

Extrait :

« Pourquoi se retrouve-t-il neuf mois plus tard sur le banc des accusés de ce tribunal ? « Sur la vidéo, on vous voit déverser un sac de feuilles sur un policier », affirme le juge. « Non, sur le tas qui était déjà à terre », conteste le manifestant. Mais voilà. Un policier a porté plainte contre lui pour « violences volontaires aggravées avec jet de feuilles d’origine végétale sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Violence qui n’entraine pourtant aucune interruption temporaire de travail ni avis médical. »

Feuilles mortes : 6 façons de les utiliser (et d ...

Il semblerait que leur justice se donne comme priorité de trouver n’importe quel prétexte pour faire tomber des militant-e-s, quitte à nous rappeler les bonnes manières en matière de compostage, plutôt que de s’occuper de ceux qui exercent tranquillement leur droit à la violence « légitime ».

Cette procédure aurait de quoi faire rire si en parallèle le nombre de mort-e-s et de blessé-e-s par la police ne cessait de s’accroître : 320 tué-e-s de 7 à 77 ans depuis 1961, quel que soit le parti au pouvoir. Sans surprise, 95% de ces affaires n’ont donné lieu à aucune poursuite judiciaire connue, ou généralement à des non-lieux, relaxes ou, au mieux, à des mutations ou du surcis.

17 octobre 1961 : un « massacre » sans cadavres

Absurde mais révélatrice d’une volonté d’Etat de faire des exemples pour casser les mobilisations sociales, cette procédure nous rappelle comment, localement, un manifestant a été poursuivi à Caen pour avoir lancé une motte de terre en direction de rangs de policiers sans les toucher…

Pour plus d’infos, voir ici pour une cartographie des violences policières lors du mouvement contre la Loi Travail. Voir là pour un recensement des tué-e-s et depuis le 17 octobre 1961.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s